Phobie scolaire : se libérer du stress avec la méthode EFT ?

La méthode Emotional Freedom Techniques, appelée aussi EFT, est une méthode qui permet notamment de travailler sur la gestion du stress. Cette dernière peut être utilisée dans de multiples situations pour tenter de gérer un problème de gestion des émotions.

Il existe également d’autres méthodes et astuces qui permettent d’avoir une meilleure gestion des émotions au quotidien, vous pouvez d’ailleurs retrouver certaines de ces solutions sur mon blog : Bonjour l’Angoisse 

En attendant, nous allons ici découvrir ensemble la démarche EFT à travers le problème de phobie scolaire et ses potentiels bénéfices.

Comment reconnaît-on une phobie scolaire ?

Tout d’abord, revenons sur la définition d’une phobie : c’est une trouble psychique anxieux qui résulte d’une peur irrationnelle. Lorsqu’on parle de phobie scolaire, on évoque donc en réalité la peur et l’angoisse d’un enfant ou adolescent face à la simple idée d’aller à l’école.

La phobie scolaire peut se manifester simplement à l’idée de se rendre à l’école ou parfois dans des situations plus précises comme lors d’un devoir surveillé ou de la récitation d’une poésie. Selon l’intensité de l’angoisse, l’enfant concerné peut avoir des réactions très différentes : refuser d’aller à l’école, simuler des maux pour ne pas se rendre en classe, paniquer et pleurer….

La phobie scolaire conduit certains enfants à des manifestations somatiques qui les paralysent complètement : malaises, maux de tête, nausées… Il arrive parfois que l’enfant subisse une angoisse massive qui l’empêche même d’échanger avec ses proches.

La phobie scolaire est quelque chose de difficile à cerner car bien souvent les parents ont du mal à faire la part des choses entre une peur surmontable, la volonté d’accompagner leur enfant sans trop les contraindre et le fait de minimiser de réelles phobies. En effet, il peut être difficile pour les adultes d’identifier et de comprendre la peur d’un enfant.

Exercer des pressions pour apaiser la peur

La méthode de libération des émotions, appelée aussi « tapping », permet à l’aide de pressions effectuées sur différentes parties du corps de réguler l’énergie et d’apaiser les peurs.

C’est donc pour évacuer ces émotions négatives que la technique de libération émotionnelle peut être rapidement mise en place. Cette dernière fait appel aux méridiens énergétiques chinois qui sont utilisés pour l’acupuncture. Sans les aiguilles donc, et en exerçant des pressions, l’adulte ou l’enfant vont déprogrammer les réactions émotionnelles irrationnelles.

Une méthode ludique

Le parent peut proposer à l’enfant de réaliser une séance en abordant la méthode de façon ludique.

Pendant une séance de libération des émotions, le parent va tapoter ou frotter légèrement sur certaines parties du corps de l’enfant : le coin de l’œil, le menton, le dessous de bras, la poitrine, la clavicule, la paume de main, les sourcils, le sommet de la tête… C’est le fait d’exercer de légères pressions qui va soulager l’enfant et l’aider à se défaire de son stress.

L’enfant (accompagné d’un adulte) peut, lui aussi, être amené à réaliser l’exercice sur certaines parties de son corps. En faisant participer l’enfant, il va comprendre qu’il a lui aussi un rôle à jouer dans la gestion de ses émotions. Si les premières séances peuvent s’apparenter à un jeu pour lui, c’est bien au fur et à mesure des séances et grâce à votre accompagnement qu’il comprendra l’importance de ce moment.

Déroulé type d’une séance EFT

Avant de débuter un processus de « tapotements » avec un enfant, vous devez déterminer avec lui l’origine du problème. Essayez pendant des temps calmes d’échanger avec lui sur ses angoisses et de comprendre, dans la mesure du possible, ses origines et son intensité.

Pour préparer la première séance, veillez à trouver un endroit calme et des phrases positives à faire répéter à l’enfant. Le but de ces affirmations positives est d’instaurer la confiance, de lui montrer que vous êtes là pour l’accompagner, qu’il peut s’affirmer… Votre bienveillance est le garant de cette méthode.

Une fois la phrase trouvée, expliquez à votre enfant que vous allez travailler ensemble sur sa phobie. L’enfant doit pendant la séance penser à cette peur tout en répétant régulièrement la phrase magique. A l’aide d’un praticien formé à la méthode EFT ou en vous initiant sur le net, vous allez ensuite exercer les pressions nécessaires du haut du corps jusqu’à la poitrine.

Les séances peuvent aller jusqu’à 1h30 mais leur durée est ajustable en fonction des besoins de l’enfant et de sa disponibilité. Il faut quelques séances pour réussir à s’approprier cette méthode. Attention aussi à ne pas confondre, la méthode reste un complètement dans le traitement de phobie : l’enfant devra se faire accompagner par un professionnel de santé pour tenter de s’en défaire pleinement.

Cet article est écrit par Océane

1 Commentaire

  1. La phobie scolaire a fortement impacté les plus jeunes années de ma grande. Je ne connaissais pas la méthode EFT, nous on a résolu ça par l’instauration d’une scéance de relaxation dans la routine matinale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!