Mar 28

Le petit coach pour toujours savoir quoi faire le dimanche

Lepetitcoachdimanche

  • Vous ne savez pas quoi faire le dimanche ?
  • Quelles activités pourriez-vous faire avec vos amis?
  • Manquez-vous d’idées pour savoir comment occuper vos enfants ?
  • Que faire en couple ou tout seul si le temps est froid et pluvieux ou si le soleil brille ?

 

Bonne nouvelle : vous ne serez plus jamais en panne d’idées !

 

Voici le troisième petit coach :

 

« Le petit coach pour toujours savoir quoi faire le dimanche »

 Lepetitcoachdimanche

Cliquez sur le livre ou sur le titre pour aller directement sur Amazon !

Ce livre est un recueil d’idées pour :

  • Toujours savoir quoi faire le dimanche, les jours fériés et les vacances
  • Qu’il fasse beau ou qu’il fasse mauvais
  • Seul, en couple, en famille ou entre amis

 

Mode d’emploi pour lire ce livre :

  • Il n’est pas destiné à être lu d’une traite !
  • Utilisez-le comme un catalogue d’idées dans lequel vous cherchez une activité ou une sortie qui correspond à vos envies et au temps qu’il fait.

 

Pour une recherche plus rapide et plus facile, les idées d’activités sont classées en plusieurs catégories :

 

  • Quand il fait beau : en couple, seul, en famille et entre amis
  • Quand il fait mauvais : en couple, seul, en famille et entre amis

 

Exemples :

 

– Il pleut, nous sommes entre amis, que pourrions-nous faire ?

– Je cherche dans le petit coach : quand il fait mauvais – entre amis

 

– Il fait beau et je suis seul, que puis-je faire ?

– Je cherche dans le petit coach : quand il fait beau – seul

 

et je trouve l’activité parfaite rapidement et facilement !

 

[warning]IMPORTANT :

De nombreuses activités pouvant aussi bien être pratiquées en couple, en famille, entre amis et seul sont présentes plusieurs fois dans le livre. [/warning]

 

Chaque idée d’activité et de sortie est expliquée clairement avec des informations sur ce qu’il faut préparer au préalable ainsi que ce dont vous avez besoin lorsque c’est nécessaire.

 

Certaines activités sont gratuites, d’autres nécessitent un peu d’argent et de préparation et certaines sont onéreuses voire très onéreuses. Tout dépend de vos possibilités, de vos envies et du temps dont vous disposez.

 

 

Vous allez adorer votre temps libre !

(18 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Encore un site mafieux et qui, de plus se planque derriere la spiritualité

    Le cadeau promis = 0 rienn du tout

    1. Bonjour,

      je pense que vos cadeaux sont dans vos mails « indésirables » donc spam, cela arrive malheureusement souvent
      et c’est sûrement la raison pour laquelle vous n’avez pas vu les cadeaux que je vous offre.

      Mon blog est 100 % honnête et positif et je tiens mes promesses !
      Donc si, par un hasard malencontreux, vous ne recevez pas les cadeaux,
      je m’engage personnellement à vous les envoyer directement.

      Je vous souhaite un excellent dimanche,
      Caroline

  2. Très sympa ce recueil d’idées pour s’occuper le week_end ! Je suis seule , mais j’ai quand meme regardé les propositions avec des amis !! On ne sait jamais !!!!! Merci pour toutes ces idées !

    1. Bonsoir Michèle,
      je suis heureuse que mon livre te plaise 🙂
      Je te souhaite une merveilleuse semaine et un excellent dimanche à venir !
      A bientôt,
      Caroline

  3. C’est une amie qui m’a orienté vers ce site. Bonne idée ce bouquin 🙂

    1. Bonjour Isabelle,
      merci pour le compliment, cela fait toujours plaisir !
      Je vous souhaite une bonne lecture de mon blog et de mes livres 🙂
      A bientôt,
      Caroline

  4. http://………………

    1. Jul,
      comme vous avez peut-être remarqué, j’ai effacé l’adresse de votre page.
      La première raison à cela est qu’avant de faire sa publicité, on demande !
      La deuxième est que je ne partage pas les croyances de votre secte.
      Caroline

  5. Ah ces bouquin sont des vraie guide ! J’adore
    Merci

    1. Heureuse que mes guides vous plaisent 🙂

  6. Ma référence et LA RÉFÉRENCE que je conseille autour de moi!
    Merci pour ton investissement

    1. Coucou Magali,
      Oh, merci pour ce message super sympa !
      Tu égayes ma journée 🙂
      Je te souhaite un excellent week-end.
      A bientôt,
      Caroline

  7. Bonjour Caroline Je découvre votre site – Telle est la raison pour laquelle, je me permets de vous joindre ci-dessous l’un de mes contes pour vos enfants – Bonne lecture

    Le serpent, le crapaud et le routard

              Nous descendions, sac au dos, de l’Aigoual en direction de la mer faisant étape, environ tous les 25 km, ici ou là, dans des gîtes prévus à cet effet. Notre dernier parcours nous conduisait ensuite  à Montpellier via le château de Restinclières puis Prades le lez, mon village natal.

               Alors que mes complices, dos courbés sous la pesante chaleur, s’éloignent tels des fantômes vaporeux, je traîne  rêveur en serre-file. Soudain à l’approche du « pont des soupirs » où tant d’émois ont jalonné la vie des jeunes villageois, je me retrouve face à une belle couleuvre, dite de Montpellier, laquelle bête tient fermement dans sa gueule un crapaud apparemment vivant.  Le serpent, lové en plein soleil  sur un vieux muret me regarde et me fixe ardemment comme s’il voulait m’hypnotiser.
              – N’avance pas !
              Effectivement, je ne suis pas tétanisé mais néanmoins  je n’ai pas envie d’avancer ni de reculer. Mes yeux rencontrent les siens et lui parlent sévèrement.
            – Lâche ce crapaud ! Il ne t’a rien fait. Tu ne vas pas tout de même l’avaler tout cru ?
            – De quoi te mêles-tu ? Je me nourris et je fais mon travail   pour lequel la nature m’a créée.
            – Peut-être, peut-être, je réponds,  mais lâche-le tout de même !
            – Pas question, confirment les yeux perçants de l’animal.  Mêle-toi de ce qui te regarde.
              Effectivement de quoi je m’occupe ? Certainement que cette couleuvre n’a pas mangé depuis longue date.  Le crapaud serait pour elle un mets bien appétissant et nécessaire. Ma volonté commence petit à petit à faiblir. Ce dont s’aperçoit le batracien qui tout paniquant m’apostrophe :
              – Ne te laisse pas influencer,  Raymond. Tu as oublié l’histoire d’Adam et Ève ? Tu sais, un serpent reste un serpent et n’a aucune pitié pour personne. Donne-lui un coup de gourdin  et oblige cette sale bête à relâcher ses crochets. 
              – Toi le crapaud, ferme ta gueule ! N’oublie pas que les hommes ne sont guère plus gentils avec vous les batraciens qu’avec nous les ophidiens. Alors n’attends rien de celui là. Peut-être que même ses enfants te chassent à coup de  cailloux.
              Je reste là tout pétrifié et penaud en songeant combien, dans mon enfance, j’ai haï parfois les crapauds en chantant leur chanson dont particulièrement ce couplet :

    « Notre peau terreuse se gonfle et se creuse
    D’une bave affreuse, nos flancs sont lavés
      Et l’enfant qui passe, loin de nous s’efface
      Puis  pâle, nous chasse à coup de pavés »

              Oui, l’enfance est cruelle souvent et ne se rend pas toujours compte. Non !  Je ne vais pas céder pour autant à cette maudite couleuvre.
              – Lâche ce crapaud ! Je te l’ordonne et n’essaie pas de te justifier avec toutes tes manigances pour mieux me manipuler.
              – Raymond, ne cède pas, supplie le crapaud.
              Que puis-je faire ? D’un côté, il y a mon émotivité mais de l’autre il y a la nature qui me dit de ne pas intervenir. 
              « Ce n’est qu’un crapaud, après tout !  Tu ne vas pas jouer les Zorro pour ce type de bestiole ? Quant au serpent, ce n’est pas sa faute si le « créateur » l’a voulu ainsi. »
              D’accord, je n’interviens pas physiquement mais mon regard, lui, défie le celui du « monstre ».
              – Tu n’as pas honte ? Je ne sais pas comment je peux agir mais sois sure, vieille sorcière, que tu auras de mes nouvelles d’une façon ou d’une autre. Et si ce n’est toi, ce seront tes sœurs et frères ou tout membre de ta famille. Donc, crache ce crapaud si tu veux que nous vivions en bons termes.
              – Alors là, tu me fends le cœur ! Comment peux-tu croire que je vais céder à tes menaces. Sais-tu, vieil ignorant, que je vais être bientôt mère de famille et que j’ai besoin justement de reprendre des forces. Quoique tu puisses imaginer, la prochaine proie  sera assurément  une grenouille ou un lézard vert que, d’ailleurs vous les humains, semblez protéger. Essaie de comprendre, utopiste naïf,  c’est ainsi la vie et  tu n’y peux rien mon pauvre ami.
              Bien entendu, je ne suis  pas son ami ni non plus son pire ennemi.  Imperceptiblement, j’échappe à son regard meurtrier  et machinalement j’esquisse un pas dans sa direction. Prend-elle peur ? Je ne sais pas, mais certainement sans s’en rendre compte, elle relâche la pression autour du crapaud. Ce dont profite ce dernier, encore  bien vivace, pour  filer sans demander  son reste.
              – Merci Raymond !  Vraiment tu m’as sauvé la vie !…
    – Pas de quoi, Cul-terreux ! Disons que tu as eu de la chance que je passe par  là avec mes amis.
    – Malheur à toi, stupide routard ! Tu n’as rien compris aux lois qui nous régissent, crie le reptile, en glissant hâtivement parmi les fourrés rocailleux.
    – Admettons ! Mais apprends toi aussi que les humains ont un âme.
              Quel mérite avais-je ? J’étais là, bras ballants en bordure du chemin cahoteux, admirant une dernière fois le Lez s’engouffrer sous le pont des soupirs. Je soupirais, non pas de la même façon  que les amoureux jadis mais plutôt en songeant que j’avais fait sans le vouloir  l’ultime B.A  de ma journée de routard.  Au demeurant, je n’y crois  pas trop encore.

    1. Bonjour et merci pour ce partage sympathique, intéressant et unique en son genre 🙂
      Je vous souhaite une excellente semaine !
      A bientôt,
      Caroline

  8. Malheureusement tellement j’ai toujours quoi faire le weekend je cherche un guide comment se reposer le dimanche lol
    Merci comme même Croline :-*

    1. Bonjour Scultura,

      Ce sera peut-être le prochain: « comment se reposer le week-end? »,
      je vous avertirai si je l’écris 😉

      Amicalement,
      Caroline

  9. Vous ne savez pas quoi faire le dimanche ? Salut c’est moi

    1. Salut 🙂

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

error: Content is protected !!