Jan 15

Évitez ces 5 voleurs d’énergie et vous serez plus heureux

energie

La vie est courte et ce serait dommage de passer le peu de temps que vous avez sur terre à gaspiller votre énergie pour des choses qui n’en valent pas la peine.

C’est la raison pour laquelle il est important de bien gérer votre capital énergétique.

Utilisez votre énergie à bon escient pour profiter de la vie et de tout ce qu’elle vous offre et ne la dépensez pas pour des choses inutiles, nocives et négatives.

 

Voici les comportements qui volent votre énergie et que vous devez absolument éviter :

Le multi-tasking

On entend souvent que c’est bien de faire plusieurs choses à la fois et que cela permet de gagner du temps et même d’être plus productif.

Le problème, c’est que même si vous pouvez faire plusieurs tâches en parallèle, elles ne seront jamais aussi bien réalisées que si vous les aviez effectuées l’une après l’autre.

Le deuxième problème est que vous perdez beaucoup d’énergie et de bon temps car vous n’avez plus la possibilité d’apprécier chaque activité à sa propre valeur.

Prenez le temps de faire les choses :

  • cuisinez un bon plat en utilisant tous vos sens
  • discutez avec une personne que vous aimez en étant à cent pour cent avec elle
  • lisez un bon livre sans aucune distraction

Le surbooking

C’est bien d’être organisé et d’avoir un agenda pour noter toutes les choses que vous avez à faire.

Mais il faut faire attention à ne pas le surcharger sous peine d’être complètement stressé et frustré de ne pas réussir à finir ce que vous aviez prévu.

  • Prévoyez l’imprévisible !
  • Laissez entre chaque rendez-vous ou entre chaque « chose à faire » du temps libre au cas où.
  • Vous trouverez facilement une activité à faire si vous avez finalement le temps et vous serez heureux d’avoir effectué toutes les tâches sur votre liste de choses à faire.

Les pensées négatives

Non seulement les pensées négatives sont inutiles mais elles sont très nocives pour vous.

Elles volent toute votre énergie et prennent la place des pensées positives.

Elles se répètent souvent et elles sont souvent fausses.

  • préférez vous focaliser sur tout ce qui va bien
  • trouvez des solutions à ce qui ne va pas encore comme vous voulez
  • acceptez ce que vous ne pouvez pas changer.

Les mauvaises personnes

Évitez de passer trop de temps avec des personnes négatives, envieuses ou juste mauvaises pour vous. Elles vous volent votre temps précieux et votre énergie.

  • Passez le plus de temps possible avec ceux que vous aimez et qui vous aiment et vous acceptent tel que vous êtes.
  • Riez avec elles
  • Jouez avec elles
  • Sortez avec elles
  • Faites des choses, des activités avec les personnes que vous aimez
  • Créez-vous des souvenirs formidables et inoubliables

Les soucis

C’est la meilleure manière de perdre toute son énergie.

On peut se faire du souci pour tout et n’importe quoi.

Certains se rendent malade au sens propre comme au sens figuré juste avec leur imagination car, en général on se fait du souci pour quelque-chose qui n’a pas eu lieu.

Entrainez-vous tout de suite à arrêter immédiatement votre imagination dès que vous voyez un souci pointer le bout de son nez. C’est difficile au début mais si vous le faites tous les jours, vous finirez par réussir à bannir les soucis de votre quotidien.

Changez votre mode de penser :

  • Si la chose dont vous avez peur finit par arriver, se faire du souci n’y changera rien
  • Si la chose n’arrive pas, vous aurez perdu votre énergie et votre joie de vivre pour rien
  • Si vous avez peur de quelque-chose et que vous pouvez agir pour l’éviter, alors agissez sinon laissez aller

 

Ces quelques voleurs d’énergie sont les plus fréquents et ceux qui causent le plus de dépression.

Il y en a encore beaucoup d’autres, mais commencez déjà par éviter ceux-ci et votre vie au quotidien sera beaucoup plus agréable et positive !

 

Cet article participe à l’événement la croisée des blogs organisée par Julien du blog « un monde pour les introvertis« . Le thème de ce mois est « gérer son énergie« .

C’est à vous

  • Vous reconnaissez-vous dans ces comportements ?
  • Connaissez-vous d’autres voleurs d’énergie ?
  • Quelles sont vos astuces pour mieux gérer votre énergie ?

(11 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Bonjour Caroline,
    Merci pour ta participation à la Croisée des Blogs ! J’aime bien l’image « voleurs d’énergie », et ces cinq voleurs d’énergie me paraissent effectivement parmi les plus importants…
    En réfléchissant à ce que j’ajouterais à la liste, j’ai pensé à faire des choses que l’on n’a pas envie de faire, juste pour faire plaisir à d’autres…
    Sinon, juste pour nuancer un peu, j’aurais tendance à dire que les voleurs d’énergie dont tu parles peuvent être au contraire positifs si utilisés avec modération, et de manière réfléchie… par exemple, par rapport au multi-tasking, si l’on cuisine sans vouloir faire un plat succulent, par exemple le plat express de midi, alors pourquoi pas en profiter pour écouter une émission ou une conférence… mais c’est sans doute assez individuel. Cependant, je suis d’accord que trop de multi-tasking nuit au travail bien fait.
    merci encore pour ta participation et à bientôt !
    Julien

    1. Coucou Julien,
      tu as raison, faire plaisir aux autres est bien mais il faut faire attention à ne pas s’oublier soi-même !
      En effet, le fait d’utiliser certaines techniques pour gagner du temps avec modération peut permettre d’avancer plus vite, mais il est maintenant prouvé que lorsqu’on fait 2 choses à la fois, elles sont moins bien faites et on apprécie moins chacune d’elles.
      Chacun fait ce qu’il pense lui convenir 🙂
      Merci pour le partage et pour l’organisation de cette édition.
      A bientôt,
      Caroline

  2. Bonjour Caroline, je découvre ton blog avec plaisir. Nous avons des points communs même dans l’article… par mi tes voleurs d’énergie (bravo pour le nom ! bien trouvé) j’y retrouve l’attitude à avoir sur lequel j’insiste.
    Et puis j’aime bien dans ton multi-tasking le fait d’être à cent pour cent avec la personne
    cela vaudrait à lui du seul un carnaval d’articles lorsqu’on voit le comportement des gens aujourd’hui avec leur « indispensable » téléphone portable… qui coupe ta conversation et passe en priorité ! hahaha, il y a du travail sur la planche VOLEUR de présence !
    Au plaisir de te retrouver sur nos blogs 😉

    1. Coucou Chantal,
      merci pour ces mots super sympas 🙂
      Je vais de ce pas sur ton blog pour le découvrir !
      Ah le téléphone portable….. il peut couper une conversation, il peut énerver tout un cinéma, un restaurant ou une soirée entre amis…. mais il peut aussi permettre de sauver des vies, de rester en contact avec ceux qui sont loins….
      C’est comme tout, tout dépend de l’utilisation que l`on en fait.
      Le mien n’est pas un voleur 😉
      Merci pour ce commentaire sympa.
      A très bientôt,
      Caroline

    • squarciafico on 20/02/2015 at 21:56
    • Répondre

    J’ai tendance à faire plusieurs choses à la fois, le problème c’est que tout n’est jamais fini. Par contre, je m’applique dans ce que j’entreprends pour ne pas recommencer.
    J’abandonne, puis j’oublie, pour passer à autre chose. Ça ne me dérange pas.
    On ne peut pas avoir de pensées négatives lorsque l’esprit est occupé ailleurs. Il faut savoir se distraire pour mieux se porter.

    Monique

    1. Coucou Monique,
      je pense que tu es une « scanneuse », je suis sûre que l’article de mon ami Jean-Philippe Touzeau t’interessera:
      http://revolutionpersonnelle.com/2010/04/etes-vous-un-scanneur/
      Je suis d’accord avec toi, le fait d’être actif et d’agir éloigne les pensées négatives:
      « l’oisiveté est mère de tous les vices…et des pensées négatives 🙂 »

      A bientôt,
      Caroline

    • squarciafico on 21/02/2015 at 18:51
    • Répondre

    Demain, c’est promis, je ferai un tour sur l’article de ton ami et je t’en parlerai.

    Monique

    • squarciafico on 22/02/2015 at 11:42
    • Répondre

    Hello Caroline,

    Alors là, j’en reviens pas ! Je suis une s c a n n e u s e à 100%, c’est certain.
    Le blog de ton ami Jean-Philippe est vraiment très intéressant à lire, c’est un régal. Je me suis reconnue. Je suis un animal qui agit à l’instinct et à l’envie.
    C’est vrai, je suis toujours attirée par une autre activité lorsque j’en commence une. J’ai le cerveau toujours en ébullition. Je suis la reine des projets inachevés avec une mentalité de girouette (pour reprendre les termes de JP). Je te remercie de m’avoir guidée vers ce blog qui m’a fait constater que je n’étais pas la seule et que ce n’est pas une tare… OUF !
    Combien de fois je m’en veux d’être comme ça ! Mais c’est plus fort que moi, je continue.

    Par exemple : Je tricote des chaussons pour ma poupée (j’en ai plein et des nounours aussi) à peine terminé le premier, je réalise que je dois en faire pour ma mère, qui a 101 ans. C’est plus urgent, vu son âge, on ne sait jamais ! Pardon ! Je rigole avec des choses sérieuses.
    Autre ex : J’étais en plein dans les dessins de mes contes à venir sur Amazon. J’ai écrit une série de 8 contes. Au milieu du 4ème livre, j’ai soudain arrêté de dessiner. J’en avais assez. Pourtant j’aime bien faire cela, mais trop c’est trop. Il faut quand même me réveiller, car j’ai hâte de les voir sur Amazon.

    Il est évident qu’on devient scanneur chez soi ou pour soi. En entreprise, ce n’est pas la même chose, on doit suivre le courant imposé.
    C’est vrai qu’un scanneur s’intéresse à de nombreux domaines. Je m’en connais au moins une dizaine, tous différents et tous aussi passionnants. Le problème c’est qu’il me faut plusieurs vies pour concrétiser mes envies. Alors le scanneur culpabilise souvent, mais ça ne dure pas longtemps, quelques secondes, parce que c’est un illuminé et « un m’en foutiste », ça passe au-dessus de ses oreilles.

    Voilà, je suis une scanneuse heureuse.

    Bien amicalement.

    Monique

    1. Coucou Monique,

      bienvenue au club des scanneurs 😀 !
      Je me doutais bien que le blog de JP te plairait.
      C’est vrai que cela fait un bien fou de savoir qu’on est pas le seul à être comme ca.
      J’ai aussi de nombreux intérêts et projets mais je fais en sorte de les finir avant de commencer plusieurs autres projets car j’adore faire une coche à côté des choses achevées et réussies…

      Je te souhaite une excellente journée et beaucoup de bonheur cette semaine 🙂
      Caroline

    • squarciafico on 23/02/2015 at 13:54
    • Répondre

    Bonjour Caroline

    Tu une femme méthodique qui procède par étapes avec un parcours sans fautes. Je sais que je devrais appliquer cette méthode, c’est la meilleure. D’ailleurs on ne peut pas donner de si bons conseils si au fond de soi on ne les met pas en pratique.
    Dans mon cas, le plus urgent ce sont mes contes et je vais m’y remettre dar-dar.

    Mon livre de Noël est chez Amazon kindle « 3 merveilleux contes de Noël ».
    Les deux premières histoires sont émouvantes, sensibles et touchantes comme le veut la tradition.
    La troisième est par contre remplie d’actions. Mes trois héroïnes se retrouvent inopinément dans un monde étrange où elles vont risquer leur vie à tout moment. La fin est exquise… chuuuut !

    Le monde des « Aventures de Cibelle » est en voie d’être achevé dès que leurs illustrations seront terminées. Je vais éditer les quatre premières en même temps, les quatre autres seront pour plus tard. C’est assez long de faire des dessins pour tant de contes, ça me prend du temps mine de rien. C’est pour cela que je rame.
    Ces aventures sont un bel exemple de solidarité, d’altruisme. Cibelle et Catline sont déterminées, aventureuses, mais elles ont aussi la trouille lorsque l’action devient violente. Dans chaque histoire, elles se retrouvent immergées dans des situations où elles devront faire des choix et se surpasser. Catline n’apparaîtra que dans le deuxième livre. C’est pour corser le dialogue et pour moins m’ennuyer. Leur amitié va les grandir.

    Si tu lis mes contes de Noël, donne moi ton avis, en toute sincérité. Il est toujours bon d’avoir des critiques, ça aide pour avancer et s’améliorer.

    Bien amicalement

    Monique

    1. Coucou Martine,
      je suis méthodique mais mon parcours est loin d’être sans faute !!! Heureusement d’ailleurs car nous apprenons grâce à nos erreurs..heu à nos expériences… 🙂
      Je vais sûrement acheter quelques-uns de tes livres dans quelque temps car je vais être bientôt tata et ce sera un super cadeau pour mon futur neveu ou ma future nièce !
      Excellente soirée
      Caroline

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

error: Content is protected !!