Avr 15

Les 6 secrets de longévité des habitants d’Okinawa au Japon

 1

 Article invité de Nicolas du blog http://retraiteheureuse.com

Jusqu’à 1879, la région n’était pas une partie du Japon, mais un pays indépendant : le royaume de Ryūkyū. Les Îles Ryūkyū dont Okinawa est la ville principale, étaient importantes pour le trafic maritime en Asie de l’Est, car ce royaume était riche. L’archipel a environ 1,4 millions d’habitants.

Vous allez me demander pourquoi je parle de ces îles au sud du Japon !

En fait, depuis près d’un millénaire, l’archipel des Ryukyu, est réputé pour l’extrême longévité de ses habitants. Des chinois venus ici en expédition baptisèrent ces minuscules îles « le pays des immortels ». Malgré les années de domination chinoise, le passage aux mains des japonais, les ravages de la seconde guerre mondiale, les famines et les typhons, Okinawa peut se vanter de compter parmi ses habitants quelques centenaires affichant une espérance de vie hors du commun.

Les habitants d’Okinawa jouissent d’une espérance de vie qui est certainement la plus longue au monde (79 ans pour les hommes et de 87 ans pour les femmes), Et pourtant ils souffrent des mêmes maladies que les occidentaux mais à des taux beaucoup plus bas : cinq fois moins de maladies cardio-vasculaires, quatre fois moins de cancers du sein et de la prostate !

Mais alors quels sont les secrets de longévité des habitants de cette région du monde?

L’apport en vitamine D

2 vitD

Les habitants passent beaucoup de temps dehors tous les jours, faisant le plein de vitamine D en s’exposant au soleil.

Connaissez-vous le rôle de la vitamine D dans notre corps ?

– Elle permet d’éviter que les cellules deviennent cancéreuses.

– Son deuxième effet est de régénérer tous les tissus du corps: à commencer par l’os, les tendons, les muscles, les cartilages, les parois vasculaires.

On comprend alors pourquoi la vitamine D contribue à prévenir le cancer et à maintenir toutes nos fonctions vitales et nos organes en bonne santé.

Un régime alimentaire à base de légumes et de patates douces

Depuis des décennies, le pilier de l’alimentation des insulaires est l’imo, ou patate douce. Ce tubercule est très riche en vitamine A et C et en potassium. La patate douce est très efficace dans les états de fatigue, de souffle court et de manque de force. En renforçant la Rate qui, je vous le rappelle, est le chef d’orchestre de la digestion du bol alimentaire, mais aussi le centre de production du sang et de l’énergie dans le corps, elle permet de renforcer l’organisme. Avec le riz, c’est un des aliments les plus nutritifs pour l’organisme.

La force d’un réseau social

Les seniors d’Okinawa ont tous un sentiment d’appartenance et d’utilité, et entretiennent des liens étroits avec leurs familles et la communauté. Une fois de plus, il est primordial d’avoir un bon réseau social et surtout de l’entretenir au fil des années.

Culture d’un jardin médicinal

3jardin

Les habitants d’Okinawa possèdent souvent un jardin dans lequel ils cultivent de l’armoise, du gingembre et du curcuma.

Je ne présenterai pas le gingembre mais connaissez-vous l’armoise ? La découverte des bienfaits thérapeutiques de cette plante ne date pas d’hier. Cette plante est réputée pour son pouvoir fortifiant. C’est aussi un excellent stimulant digestif, anti-inflammatoire, diurétique et un puissant antibactérien.

Et que dire du curcuma ? Le curcuma est utilisé par la médecine chinoise depuis 4000 ans. De nombreuses études ont montré les vertus préventives anti-cancers du curcuma et c’est aussi un puissant anti-inflammatoire.

Trouvez votre ikigai

Les habitants sont connus pour avoir trouvé leur Ikigai., une étape très importante pour l’épanouissement de l’individu.

Au fait, connaissez-vous sa signification ?

Un Ikigai signifie en français la « joie de vivre » et la « raison d’être ». Selon les japonais, chacun à un Ikigai caché. Le découvrir nécessite une longue réflexion sur soi-même et est considérée dans la culture japonaise comme une étape très importante au bien-être de la personne.

Que pouvons-nous retenir au sujet d’un Ikigai :

– cela peut-être une personne, une activité, un rêve, la foi.

– il est individuel

– il change avec l’âge

– il permet d’aimer la vie

– et nous aide à avoir conscience de nos vraies priorités

Restez actif

Les anciens sont constamment en activité (marche, jardinage etc). La retraite est une notion étrangère pour la plupart des habitants d’Okinawa. Il n’existe pas de mot pour la désigner dans leur langue.

Sans changer profondément son mode de vie, il est tout à fait possible d’adapter son alimentation et faire son introspection pour trouver son Ikigai tout en restant en bonne santé, n’est-ce pas ?

A bientôt

Nicolas

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

error: Content is protected !!