Comment se relever après un échec – Méthode facile et efficace

releverechec

 

Nous avons tous des objectifs, des rêves, des envies, des plans et nous avons tous réussi à atteindre certains d’entre eux mais nous avons également tous échoué plus d’une fois.

Certains abandonnent dès qu’ils échouent ou décident de s’en vouloir jusqu’à la fin des temps et changent tous leurs plans…

Voici comment faire pour que les obstacles que vous rencontrez deviennent des expériences qui vous rapprochent de vos objectifs.

 

  1. Faites un bilan

    Lorsque vous avez échoué, prenez le temps nécessaire pour réfléchir aux raisons et aux conséquences de cet échec.

    Est-ce négatif ou peut-être pas aussi grave que vous pensez ?

    Quelles sont les choses que vous devez changer, quelles leçons tirez vous de cette expérience ?

    L’important est que vous appreniez de vos erreurs afin de ne pas les reproduire et de devenir encore meilleur.

  2. Prenez conscience de vos sentiments

    Un échec est souvent un mauvais moment à passer.

    Il est normal que vous soyez découragé, frustré, déçu, en colère, triste, seul, fatigué, exaspéré etc. Parfois vous ressentez même toutes ces émotions en même temps.

    Sachez que c’est tout à fait normal de passer par ces sentiments.

    Acceptez-les et ensuite laissez-les aller et continuez votre chemin.

  3. Soyez compréhensif avec vous-même

    Sachez accepter le fait que vous n’êtes pas parfait et que vous pouvez vous aussi faire des erreurs.

    Sachez être compréhensif envers vous-même comme vous le seriez avec un ami proche dans cette situation.

    Ayez des mots de réconforts et trouvez les raisons et les solutions pour que cet échec vous rende meilleur.

  4. Focalisez-vous à nouveau sur vos raisons.

    Rappelez-vous des raisons qui vous ont poussé à faire les choix que vous avez faits et qui vous ont donné envie d’atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés.

    Cela vous aidera à trouver la motivation pour vous relever après l’échec et pour réussir à surmonter les obstacles futurs.

    Cela pourra même vous permettre d‘affiner vos objectifs afin de réussir plus facilement à les atteindre.

  5. Préférez les petits objectifs

    Il est souvent difficile de garder la motivation au top pendant des mois ou des années lorsque l’objectif est trop grand ou trop lointain.

    Préférez les objectifs à court terme ou les objectifs-étapes qui permettent de ressentir le bonheur d’avoir réussi plusieurs fois avant d’atteindre le grand objectif ultime.

  6. Aimez apprendre et aimez la nouveauté

    Apprenez à aimer l’apprentissage, à aimer être débutant dans un nouvel univers. Tout ce qui est nouveau permet de stimuler votre cerveau et de vous rendre meilleur.

    Sachez apprécier toutes les nouvelles capacités et connaissances que vous acquérez et profiter de vos expériences, de vos erreurs pour apprendre de nouvelles manières de vous relever après être tombé.

 

J’espère que ces quelques points vous permettront de mieux vous sentir après un échec et qu’ils vous aideront à atteindre tous les objectifs que vous vous fixez.

 

(42 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Bonjour Caroline,

    J’aime beaucoup l’idée d’avoir un grand objectif mais comme tu le dis, il peut parfois paraitre un peu lointain. Des plus petits objectifs à court terme sont très efficaces pour garder le cap et la motivation je trouve 😉

    Bonne journée

    Aurélie

    1. Salut Aurélie,
      oui tout à fait, c’est plus motivant et beaucoup plus amusant 🙂
      Excellente semaine !
      A bientôt,
      Caroline

  2. Bonjour,
    Souvent découragé, j’ai du mal à lancer des projets qui fonctionnent. Je souhaite arreter de travailler pour une entreprise, mais je me retrouve toujours à perdre plus d’argent que ce que je gagne…
    Mais bon, je vais tenter de m’accrocher toujours plus, votre article m’a redonné un peu de sourir. Je croise les doigts.
    Merci,
    Bonne journée;
    Cedric

    1. Bonjour Cedric,
      c’est à force d’essayer que l’on finit par réussir!
      Continuez 🙂
      Je vous souhaite bonne chance !
      Excellente journée,
      Caroline

  3. Merci pour cet article, Caroline!
    L’échec fait partie intégrante du processus de réussite et on est obligé de passer par là pour atteindre ses objectifs.
    Une étude sur les entrepreneurs multimillionnaires américains montrent qu’ils ont tous coulés entre 2 et 4 sociétés avant de réussir. La réussite est une recette, l’échec en est un des ingrédients.

    1. Salut David,
      en effet, l’echec n’en est un que si on abandonne. Si par contre, il permet d’apprendre et de s’améliorer, il devient une expérience enrichissante et finit par nous mener au succès ! Merci pour le partage 🙂
      A bientôt,
      Caroline

  4. Merci pour ces beaux conseils !
    Mais c’est tellement dur de s’y tenir.
    Auriez-vous un conseil pour s’accrocher ?

    1. Bonjour Julien,
      je pense qu’il faut garder ses objectifs en mémoire et rester positif, c’est le plus important.
      Sinon, tout est dit dans l’article…
      A bientôt,
      Caroline

  5. Le plus dur c’est d’effacer dans sa tête les effets des échecs. Je m’explique: cela mine énormément l’estime de soi, cela instille le doute dans nos forces et nos capacités. Le pire c’est quand cela arrive plusieurs fois… Là il faut vraiment faire un énorme travail sur soi pour se dissuader de se dévaloriser… Mon astuce c’est de se créer de l’optimisme « à la demande ».

    1. Bonjour Andry,
      ce ne sont pas les échecs mais nos pensées, nos émotions et nos réactions à ses échecs qui font que nous nous dévalorisons ou que nous devenons au contraire plus fort et meilleur grâce à eux.
      L’optimisme à la demande, je prends 😉
      A bientôt,
      Caroline

  6. Bonjour Caroline,

    Excellent article qui répond bien à la problématique. 🙂

    Je pense qu’il est important d’accepter l’échec et d’en tirer les enseignements. Bien qu’il faut parfois plus ou moins de temps pour digérer nos erreurs. J’aime d’ailleurs beaucoup une citation de Churchill sur le sujet :

     » Le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre sans son enthousiasme « .

    A bientôt et bonne continuation. 🙂

    1. Bonjour Régis,
      merci pour le compliment 🙂
      C’est vrai qu’il faut un temps de digestion de l’échec… Ensuite, il faut recommencer en évitant de faire les mêmes erreurs jusqu’à ce qu’on réussisse. C’est la vie 🙂
      A bientôt et bonne continuation à toi aussi !
      Caroline

  7. Apres mon licenciement d’une grande entreprise Internationale, j’ai fait le choix pour ma part, de monter ma société, passionné depuis longtemps, je me suis lancé…

    1. Bonjour,
      excellent !
      Voilà la preuve qu’il y a du bon dans chaque situation et qu’il faut juste trouver le côté positif.
      Merci pour le partage et bonne continuation,
      Caroline

  8. Excellents conseils de développement personnel. Cela aide beaucoup les formateurs. Merci beaucoup Caroline !

    1. Merci à vous pour le compliment 🙂
      Excellente semaine !
      Caroline

  9. Très bons conseils pour se relever et d’avoir un nouveau regard. Merci beaucoup pour le partage Caroline.

    1. Bonjour,
      merci pour le compliment, je suis heureuse que l’article vous plaise 🙂
      A bientôt,
      Caroline

  10. J’adore vos conseils Caroline, je viens de mettre votre blog en favoris!
    Bonne soirée!

    1. Merci beaucoup 🙂
      Excellente semaine !

  11. Conseils intéressants, surtout pour le développement personnel.
    Merci pour cet article.

    1. Bonsoir,
      je suis heureuse que mon article vous plaise 🙂
      A bientôt,
      Caroline

  12. Article très intéressant, merci beaucoup pour le partage.

    1. Bonjour Brechemier,
      merci à vous pour votre commentaire sympa et excellente soirée 🙂
      A bientôt,
      Caroline

  13. Merci beaucoup pour les conseils.

    1. Bonjour,
      je suis heureuse d’avoir pu vous aider 🙂
      Bon week-end,
      Caroline

  14. Excellent conseil, merci du partage.

    1. Bonsoir,
      merci à vous pour le compliment.
      Je vous souhaite beaucoup de succès et un excellent week-end 🙂
      Caroline

  15. Merci pour tous ces détails très intéressants, cela aide beaucoup.

    1. Bonjour,
      il suffit de suivre la méthode, d’être discipliné, d’y croire, de ne jamais abandonner et on finit, un jour ou l’autre par enfin réussir 🙂
      Bonne continuation
      Caroline

  16. Merci pour ces beaux conseils, vous m’avez remotivé pour mon projet pro !

    Merci encore.

    1. Bonjour Elia,
      je suis heureuse d’avoir pu vous aider 🙂
      Bonne continuation,
      Caroline

  17. Bonjour,

    Après une grave dépression de plusieurs années, j’ai enfin réussi à remonter la pente et ce que vous écrivez sur votre blog me parle beaucoup. Je suis passé par différentes étapes dans mon parcours et j’ai eu besoin d’aide pour m’organiser et mettre en place des stratégies efficaces. Se relever nécessite du courage mais une méthodologie et ce travail est très important ! Voila, c’était juste un petit message au passage. Merci à vous.

    A bientôt.
    Pauline.

    1. Bonjour Pauline,
      je suis heureuse que vous ayez réussi à surmonter votre dépression et j’espère avoir pu y contribuer un peu 🙂
      Je vous souhaite beaucoup de courage et tout le bonheur du monde !
      Excellente semaine.
      A bientôt,
      Caroline

  18. Et pour ajouter un petit quelque chose, je rejoins l’étape du « se fixer de petits objectifs » car en effet il est préférable d’y aller progressivement mais surtout de se dire qu’il faut du temps pour aller mieux. Le temps est notre meilleur ami 😉

    1. Tout à fait 🙂

  19. Salut, je tiens également à vous remercier pour vous excellents conseils !

    1. Salut Laurent,
      merci, vos compliments me font trés plaisir 🙂
      Excellente semaine,
      Caroline

  20. Bonjour Caroline,
    Ton article est un puissant message d’espoir.
    Pour ma part j’ai appris hier étant étudiante en master 2 droit privé et sciences criminelles que je n’ai pas validé mon premier semestre, j’ai obtenu 8,7.. après mettre posée j’ai pu me rendre compte que rien ai perdu et que j’ai le second semestre pour rattraper sachant que je n’ai que 4 matières alors que pour le 1er semestre j’en avais 8 plus 3 semaines de stage dans un cabinet d’acocat, c’était dur de mener tout de front.
    Après digestion de cet « échec » j’ai envie d’aller de l’avant et garder la motivation bien que cela soit difficile.

    1. Salut Lola,
      c’est bien de positiver comme cela! Ca aide beaucoup plus que de se morfondre.
      Cette expérience t’aura enrichi, cela se ressent 🙂
      Bonne continuation!
      Caroline

    • NatsuFuyu6 on 03/07/2018 at 10:14
    • Répondre

    Dès questions me viennent à la lecture de votre article, que je trouve excellent et très juste par ailleurs. Que se passe-t-il si un échec réactive une épreuve antérieure difficile et non cicatrisée ( j’entends par là, un deuil, une rupture amoureuse, une rupture amicale ou familiale, un accident…) ? Est-il alors beaucoup plus difficile de le surmonter ? Étant confrontée à ce type de situation, je me pose la question.

    Je vous remercie pour votre réponse.

    Bien à vous.

    1. Bonjour,
      si un échec réactive une épreuve non cicatrisée, cela signifie peut-être qu’il est temps de réfléchir et de digérer ce passé et de justement passer à autre chose.
      Cicatriser ne signifie pas oublier mais juste faire en sorte que le passé ne vous empêche pas de vivre le présent.
      Utilisez les épreuves et les expériences pour être plus fort et plus sage. Ce qui ne vous tue pas, vous rend plus fort.
      Je vous souhaite une excellente continuation
      Caroline

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

error: Content is protected !!